Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
01 Dec

Message du Révérend Moise L.D. Isidore, Pas de place, (Luc 2. 1 à 7) publié le 2 janvier 2012

Publié par Muzac Bible  - Catégories :  #Message du Révérend Moise L.D. Isidore, Pas de place, (Luc 2. 1 à 7)

Message du Révérend Moise L.D. Isidore, Pas de place, (Luc 2. 1 à 7) publié le 2 janvier 2012

Un leader nord-africain, en dépit de ses nombreux palais et résidences, avait des tentes somptueuses  sous  lesquelles il aimait séjourner.  C’était plutôt un choix, une démonstration culturelle et théâtrale mettant en évidence sa mégalomanie ou sa folie des  grandeurs.

Les dizaines de milliers de compatriotes  haïtiens qui vont passer leur deuxième Noël sous des tentes de fortune, n’ont pas choisi leur sort. Leur situation fait penser à la crèche misérable (sans parler de l’odeur qui s’y dégageait)  où le sauveur  de l’humanité prit naissance parce qu’il n’y avait pas de place dans l’hôtellerie (Luc 2.7)

Tout laisse croire que Luc qui s’était comporté  comme un journaliste d’enquête en écrivant son évangile (Luc 1.3), cache beaucoup de sous- entendus   par sa façon de justifier cet état de fait.

« Parce qu’il n’y avait pas de place pour eux dans l’hôtellerie », de tout l’ensemble de l’évangile de Luc, ces mots ont attiré le plus grand nombre de gens avec un esprit méditatif et un cœur tendre.

Il n’y avait  pas de place, parce que Joseph et Marie étaient deux humbles paysans galiléens mal pris loin de chez eux. Personne ne les connaissait, et ils n’avaient pas les moyens de payer le prix fort  pour se faire céder la place d’un  autre. Il n’y avait pas de place parce qu’ils n’étaient pas attendus à Bethléem, et personne dans ce village ne savait que le bébé sur le point de naître  allait devenir le Sauveur du monde. Comme c’est toujours le cas, nous ne pouvons jamais reconnaître les grandes possibilités de Dieu devant nos portes si nous ne cultivons pas un esprit sensible.  

Sans vouloir entrer  dans le débat intellectuel occasionné par le mot recensement inséré par Luc dans son récit, je veux souligner le contraste qu’il a voulu faire entre Jésus et César  Auguste (deux titres impériaux chez les Romains – auguste étant un adjectif qualifiant César (empereur) de vénérable). Si César était devenu un dieu par décision sénatoriale, vu que sous son règne les splendeurs de Rome connurent leur apogée ; avec le passage des ans, le souvenir de César est de plus en plus recouvert par les poussières de l’histoire.

Jésus, dont le nom  même ne  fut jamais connu par César, est adoré par plus d’un milliard de gens répandus sur tous les continents aujourd’hui.

Ce Jésus pour qu’il n’y avait pas de place au moment de sa naissance, représente la façon dont Dieu s’était identifié et s’identifie aux déshérités de la terre.

Si le leader fantasque, sorti violemment de la scène mondiale, avait choisi de vivre sous des tentes ; les déshérités haïtiens obligés de passer un second Noël sous des tentes, ne sont pas oubliés par Dieu manifesté en Jésus-Christ. Certes, ils sont victimes de l’imprévoyance de leurs leaders et des laissés-pour-compte de l’hypocrisie de la communauté internationale, ils ont une espérance : Car Dieu prend fait et cause pour eux.

En faisant de la place dans nos cœurs à Jésus, Noël nous rappelle que le monde n’est pas sauvé par un homme devenu Dieu, mais par Dieu qui devint un homme.

 

Joyeux Noel et Heureuse Année

Amen ! Amen Alléluia

Moise L.D. Isidore

Commenter cet article

jean baptiste metil hassan 15/01/2017 16:51

merci pour le message du pasteur LD Moise

À propos

"Que tout ce qui est vrai, tout ce qui est honorable, tout ce qui est juste, tout ce qui est pur, tout ce qui est aimable, tout ce qui mérite l’approbation, ce qui est vertueux et digne de louange, soit l’objet de vos pensées."Philippiens 4.8